faune-valais
< précédentretour à l'indexsuivant >

Sur les traces de Sitting Bull

Réparti en deux blocs le long de la frontière canado-américaine, dans le sud de la province de Saskatchewan, le Parc National des Prairies s’étend entre les montagnes de l’Alberta et les lacs du Manitoba. D’une superficie de 900 km², il est l’un des rares où l’herbe mixte des prairies est préservée, ce qui lui vaut d’ailleurs son nom. Il présente un paysage géologique frappant avec des plateaux profondément accidentés dus à l'écoulement des eaux de fusion glaciaire.
Les troupeaux de bisons qui s’y déplaçaient autrefois en liberté ont attiré les grands éleveurs de bétail. De nombreux vestiges témoignent de leur présence et de celle des Sioux de Sitting Bull qui s’y sont réfugiés après la bataille de Little Bighorn en 1876.
Des biotopes uniques accueillent une grande diversité d’animaux menacés de disparition : on y croise les dernières colonies de chiens de prairie, l'antilope d'Amérique, le blaireau d’Amérique, le renard véloce, le coyote, la gélinotte des armoises, la chouette des terriers et bien d’autres espèces encore. Le Parc fournit aussi des aires d'hivernage indispensables à une variété d'ongulés et des bisons sauvages ont récemment été réintroduits dans le Parc.
Durant un trop court séjour, je n’ai pu observer qu’une partie de cette faune particulière: je vous invite à la découvrir dans ce montage.

Parc des Prairies 1280x720.mp4 en version vidéo pour PC, Mac, Tablette ou TV

Parc_des_prairies_1920x1200_LQ.exe
Cliquez sur l'image pour télécharger le digirama (38 Mo)

retour au sommet

Copyright 2002-2017 Roland Clerc
St-Didier 8, CH-1868 Collombey
e-mail: rolandclerc@bluewin.ch
Téléphone: +41 (0) 24 471 54 81